Les vignerons du Roy René, Rish & Vega et Georgiana Viou forment un mélange aussi harmonieux que le trompe l’oeil que suscite l’horizon. C’est sur cette idée de trompe l’oeil que ce trio va raviver les papilles, les mirettes et le nez de chacun. Bonne surprise à tous…

single-image

Méditerranée

 

Indication géographique protégée

 

De la terre à la mer, plus qu’un territoire c’est une philosophie. Un esprit commun entre les hommes et les femmes qui le composent, l’envie de créer des vins gourmands, solaires, généreux. Des vins qui seront le reflet de leur passion pour cette terre qui étale ses vignes entre champs de lavandes, d’oliviers sous la lumière pure de cette région.

Cette IGP régionale s’étend sur 13 départements du sud-est de la France : Loire, Isère, Rhône, Ardèche, Drôme, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse, Hautes-Alpes, Alpes Maritimes, Alpes de Haute Provence, Corse du Sud et Haute-Corse.

Sur ces 9 000 hectares s’expriment toute la créativité de leur talent et tout l’esprit méditerranéen.

 

Production 2014 : 785 000 hl

Surface totale en production : 9 700 hectares

Répartition des couleurs : 49% Rosé • 41% Rouge • 10% Blanc

 

Les vins IGP Méditerranée sont représentés par Les Vignerons du Roy René

single-image

Georgiana Viou

 

La Piscine
Le Chef

 

D’origine béninoise et nigériane, installée à Marseille, Georgiana Viou a ouvert en 2011 un atelier culinaire participatif dans lequel elle cuisine des déjeuners devant ses convives, elle propose des cours de cuisine et organise des évènements en présence d’autres chefs cuisiniers. Elle a depuis pris les manettes du restaurant “La piscine”

, ouvert par Florent Manaudou sur le Vieux-Port à Marseille.
Les recettes de Georgiana revisitent la cuisine familiale de façon plus ou moins élaborée et selon les envies des travailleurs qui s’affairent en cuisine.

single-image

Rish & Vega

 

Les artistes

 

Le collectif IRIE ART est un assemblage de deux bon crus millésimés, RISH de Seine Saint Denis et VEGA d’Alsace. Attirés dès le plus jeune âge par le Graffiti, c’est en coloriant les murs de la cité phocéenne qu’ils prennent chacun de la bouteille dès 1998, et se rencontre en 2006. Au cours de sorties nocturnes et de week-end « Jam » graffiti, ils expérimentent de nombreuses techniques, supports et outils : qu’importe le flacon… Pourvu qu’on ait de la « Lettre ».

Pour réserver votre billet pour ce trio, cliquez ici